baptême catholique : parrain /
Marraine,  Parrain

Baptême : puis-je choisir un parrain ou une marraine non baptisée ?

Bientôt, votre enfant sera baptisé, vous devez donc choisir pour lui un parrain et une marraine. Vous avez peut être même déja fait votre demande. Ce choix est important pour votre enfant, d’autant plus qu’il ne sera pas possible de le changer. Mais soyez vigilant, car l’Église Catholique ne permet pas de choisir n’importe qui pour ce rôle. Elle impose en effet quelques conditions qu’il faut absolument respecter. Mon Baptême vous explique tout ce qu’il faut savoir pour choisir un parrain et une marraine.

Le choix d’un parrain et d’une marraine

Le parrain et la marraine de votre enfant sont des personnes en qui vous avez confiance. Elles devront être disponibles pour votre enfant et l’accompagner dans toutes les étapes de sa vie et notamment dans son éducation religieuse

Votre choix peut se porter sur un membre de votre famille ou bien sur des amis. À titre informatif, sachez que l’Église Catholique autorise que le parrain et la marraine soit en couple

Le parrain et la marraine devront accompagner leur filleul(e) pour chaque sacrement c’est-à-dire pour son baptême mais aussi pour sa première communion, sa profession de foi et sa confirmation. 

Cet engagement n’a aujourd’hui aucun statut particulier aux yeux de la loi française.

Doivent-ils être catholiques ?

Aux yeux de l’Église, le parrainage est avant tout une démarche spirituelle : il s’agit de guider un enfant afin de le faire entrer dans la communauté chrétienne. C’est la raison pour laquelle le parrain et la marraine doivent être catholiques et baptisés. Notez toutefois que certaines paroisses demandent aux parrains et aux marraines d’avoir reçu les 3 sacrements de l’initiation chrétienne, c’est-à-dire le baptême, la confirmation et l’eucharistie.

Quand les parents en manifestent le désir et qu’il y a bien soit un parrain soit une marraine catholique, il peut alors être admis que celui qui n’est pas baptisé soit témoin chrétien du baptême. Dans ce cas, il peut s’agir d’un chrétien n’appartenant pas à la communauté catholique, s’il professe sa foi au Christ. Cela signifie donc que le parrain et la marraine ne peuvent pas être athées, ou d’une confession religieuse autre que chrétienne.

Donnons un exemple concret : si une marraine n’est pas baptisée, elle ne pourra être que « marraine de cœur » et signera le registre en tant que témoin. Son rôle auprès de l’enfant sera considéré comme un rôle d’accompagnement humain, mais non ecclésial. Il faut pour cela que le parrain soit lui catholique et baptisé.

Doivent-ils fournir des documents spécifiques ?

Oui, certaines paroisses demandent au parrain et à la marraine de fournir leur certificat de baptême en guise de preuve. Pensez donc bien à vous renseigner sur ce point auprès de votre paroisse avant de célébrer le baptême de votre enfant. Elle vous confirmera si oui ou non vous devez fournir ces certificats. 

Sachez que pour demander une copie d’extrait d’acte de baptême, il faudra que la personne concernée envoie par courrier un formulaire à la paroisse dans laquelle elle a été baptisée.

Quelles sont les autres conditions pour devenir parrain ou marraine ?

Dans le cadre d’un baptême religieux, le parrain et la marraine sont soumis à plusieurs critères. Vous l’avez compris, ils doivent être catholiques et baptisés, mais ils doivent également être âgés d’au moins 16 ans.

Le prêtre peut néanmoins faire une exception à ce critère s’il estime que la raison invoquée est valable.

Enfin, sachez que le nombre de filleuls n’est pas limité. Si le parrain ou la marraine de votre choix le sont déjà pour un autre enfant, ils pourront également l’être pour le vôtre, s’ils sont d’accord, bien entendu. 

Que faire si la personne de votre choix ne remplit pas toutes les conditions ?

Dans l’éventualité où la personne que vous aviez choisie ne remplit pas toutes les conditions pour devenir le parrain ou la marraine de votre enfant, vous pourrez lui demander d’être témoin de baptême ou bien envisager de faire un baptême laïque civil

Le témoin du baptême a un rôle similaire à celui du témoin de mariage, ce qui signifie qu’il signera en cette qualité sur le registre du baptême.

Sachez enfin que vous n’êtes pas dans l’obligation de choisir un parrain et une marraine. Une seule personne peut suffire.  

Quelle différence y-a-t-il entre parrainage et témoignage ?

Le parrain et la marraine accompagnent l’enfant sur le chemin de la foi. Le témoin sera quant à lui en charge de l’accompagnement de l’enfant sur un aspect humain, sans avoir à aborder le côté religieux. Le titre de témoin de baptême peut aussi être accordé à une personne que vous considérez comme le 2e parrain ou la 2e marraine de votre enfant. 

Durant la cérémonie du baptême, le témoin pourra, s’il le souhaite lire un texte et une prière universelle, s’il est croyant. 

Pour finir, sachez que la présence du parrain et de la marraine au baptême est importante bien sûr, mais pas forcément obligatoire. En cas de force majeure, si le parrain ou la marraine ne peut vraiment pas être présent le jour de la cérémonie, il existe une solution prévue par l’Église Catholique. L’absent pourra en effet remplir une procuration et se faire représenter par une autre personne baptisée qui le remplacera uniquement pour le temps de la cérémonie et signera à sa place. 

Et vous, avez-vous fait baptiser votre enfant ? Qui avez-vous choisi pour être son parrain ou sa marraine?

Dites nous en commentaire, ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *