Les types de baptême

Peut-on se faire baptiser une fois adulte ?

Se baptiser lorsque l’on est adulte oui, c’est possible ! Mais attention cet acte religieux prend du temps et n’est pas anodin. C’est un événement important pour la vie d’un adulte et qui réponds souvent à un besoin suite à une rencontre, une envie ou à une longue recherche sur soi-même.

Comment faire pour se baptiser après la majorité ? Voici les étapes de ce grand changement.

Chaque année, c’est plus de 4 000 adultes qui sont baptisés dans la nuit de Pâques. Que l’on ait 18, 30, 60, 80 ans ou pourquoi même pas plus, il n’y a pas d’âge pour se faire baptiser ! L’Église accueille avec joie et bienveillance toutes personnes sincères voulant se tourner vers la foi. Le baptême est donc un passage obligé pour découvrir la religion.

Combien de temps dure le baptême chez l’adulte ? 

Différent des bébés ou des enfants, le baptême est un rite de passage plus long chez les adultes. En moyenne, le processus dure entre 2 et 3 ans. Ce temps est variable selon le degré d’implication du catéchumène (personne dans la tradition chrétienne qui n’est pas encore baptisée, mais qui s’instruit pour le devenir), mais aussi son envie d’avancement dans la religion. Cependant, il est tout à fait possible de lier vie professionnelle, personnelle et religieuse en même temps ! Pendant ces 2 ou 3 ans, c’est seulement quelques heures par mois qui seront allouées à la religion.

Les différentes étapes : 

La préparation au baptême se découpe en 4 étapes, le pré-catéchuménat, le catéchuménat, le scrutin, et enfin le baptême. Des moments clé pour le catéchumène et obligatoire pour accéder au baptême.


Le pré-catéchuménat est un moment assez court avant le catéchuménat où la personne souhaitant se faire baptiser exprime ses intentions et ses vœux pour accéder au baptême. Cette préparation est conduite avec un membre de l’Église afin qu’il puisse attester des bonnes motivations du candidat.

Le catéchuménat est la première et véritable étape liturgique de l’initiation chrétienne des adultes. Cette célébration dominicale devient le Rite d’entrée pendant laquelle le candidat adulte exprime publiquement et devant des membres de l’Église son envie de rejoindre la Foi. Pendant ce moment religion le futur baptisé est marqué du signe de croix sur le front et reçoit les Évangiles.

Le scrutin dit également la célébration de l’appel décisif a normalement lieu le premier dimanche de Carême. Un moment fort pour le candidat, car lors de sa participation à tous les dimanches de Carême, il se reconnaît pécheur afin de pouvoir recevoir le pardon de Dieu. La période des scrutins est également là pour accompagner et soutenir les catéchumènes dans leur chemin vers la religion. Le baptisé en devenir reçoit lors de cette étape le texte du « Notre Père » et celui du « Je crois en Dieu ». 

Le baptême, l’étape ultime du chemin spirituel et religieux du candidat. Un moment fort pour le candidat, car lors de sa participation à tous les dimanches de Carême, il se reconnaît pécheur afin de pouvoir recevoir le pardon de Dieu. Comme pour les enfants, l’adulte reçoit de l’eau bénite sur sa tête et une bénédiction. Un signe simple et fort qui conclut le Rite de passage du candidat au baptême. Lors de cet événement, le parrain et la marraine peuvent offrir une médaille de baptême. Le parrain et la marraine ne sont pas obligatoires mais fortement conseillés comme accompagnateur dans la vie de chrétien. Si le candidat ne connaît pas de personne pouvant répondre à ce rôle, il pourra en trouver durant ces 2 à 3 années de préparation.

Il y a t-il des conditions précises pour être baptisé ? 

Toute personne peut se faire baptiser mais certaines conditions doivent être respectées. Outre l’âge, le sexe n’est pas une condition, que l’on soit un homme ou une femme l’Eglise accueille ses fidèles de la même manière. Une personne souhaitant changer de religion et passer au christianisme est également autorisée, cette personne pourra recevoir le baptême.

Par contre si le candidat vit en couple avec une personne sans être marié, il pourra commencer sa démarche de catéchuménat mais devra par la suite clarifier sa situation de couple, soit par le mariage soit pas la séparation. Et dernier cas, si le candidat est divorcé remarié ou marié avec un divorcé il pourra commencer son chemin de Foi mais ne pourra jamais se faire baptiser.

Peut-on avoir un baptême accéléré ? 

Souvent jugé comme trop longue et peu flexible, la démarche de baptême peut refroidir certain candidat. La première raison de cette évolution de ce processus religieux est le mariage, la seconde devenir parrain ou marraine. L’Église comprend ces demandes et propose des parcours plus court selon les paroisses. Cependant, ce baptême en accéléré n’exempte pas de sincérité religieuse, le candidat doit toujours expliquer les raisons pour lesquelles il souhaite devenir chrétien mais surtout créer un dialogue d’écoute et de confiance entre sa paroisse et lui. Les membres de l’Eglise peuvent accepter ou non un baptême s’ils sentent que la démarche n’est pas poussée par les bonnes motivations.

En gros, il est tout à fait possible de se baptiser et devenir chrétien lorsque l’on est adulte (plus de 18 ans) et si les conditions de vie du candidat permettent la réalisation de cet acte religieux et symbolique. À savoir que le baptême est une démarche longue qui peut durer entre 2 et 3 ans, avec des étapes bien précises. Il faut être donc motivé, rigoureux et en pleine conscience du procédé.

Pour les personnes un peu plus pressés, le baptême sous format rapide existe et est de plus en plus demandé cependant, il n’exempte pas de rendez-vous avec un ou plusieurs membres de l’Eglise qui peuvent refuser, si le candidat n’est pas sincère, l’accès au baptême.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez vous faire baptiser n’hésitez pas à vous rapprocher de votre paroisse qui vous guidera et vous accompagnera dans les démarches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *